Économie: Société Générale Côte d’Ivoire réalise pour l’exercice 2020 un Produit NET Bancaire de 164 milliards de francs CFA

Photo : Économie: Société Générale Côte d’Ivoire réalise pour l’exercice 2020 un Produit NET Bancaire de 164 milliards de francs CFA

Le comité directeur de Société Générale de Côte d`Ivoire a présenté son bilan financier à ses actionnaires au cours d’une rencontre par vidéoconférence ce mardi 13 avril 2021 au siège de l’institution financière à Abidjan-Plateau. Société Générale Côte d’Ivoire a démontré une excellente résilience de ses résultats 2020 avec un Produit NET Bancaire de 164 milliards de francs CFA et un Résultat Brut de 83,33 milliards de francs CFA. Ces résultats ont été obtenus malgré les fortes perturbations de l’activité économique et financière mondiale en 2020 liées à la pandémie de la Covid-19.



Selon Marc GIUGNI, DGA – Directeur Clientèle Entreprises, Société Générale Côte d’Ivoire affiche de bonnes performances commerciales qui se traduisent par la hausse des encours moyens de crédits (+11%) et des encours moyens de dépôts (+16%) comparés à l’exercice 2019 maintenant ainsi sa position de leader dans le secteur bancaire avec des parts de marchés sur les Crédits et Dépôts respectivement de 18,7% et 17% (statistiques à 12/2020 communiquées par APBEF-CI). Poursuivant dans son intervention, le Directeur Clientèle Entreprises n’a pas manqué de relever que le Produit Net Bancaire de Société Générale Côte d’Ivoire progresse de +9% comparé à l’exercice précédent soutenu par une croissance de +16% de la marge nette d’intérêts (hausse constatée sur l’ensemble des marchés couverts par la Banque et dans la lignée des pushs métiers définis sur le Retail et la PME couplée, par ailleurs, à une bonne maîtrise des coûts de refinancement) et une bonne résistance des commissions et autres produits portées notamment par l’ensemble des commissions de services (Comptes, Monétiques, Banque à Distance, moyens de paiements, Trade...).



À en croire les responsable de SGCI, conformément aux instructions du régulateur, la Banque n’a pas comptabilisé de produits d’intérêts durant la période de report sollicitée par les clients dans le cadre de la mesure de report d’échéances des créances des établissements de crédit affectées par la pandémie du Covid-19 (cf. avis n005-04-2020 BCEAO) ; les Frais de gestion sous-jacents quant à eux demeurent contenus dans leur ensemble avec une progression de 4% par rapport à 2019 faisant ainsi écho à une série de mesures d’économies mises en place de manière conjoncturelle (ralentissement de certains projets qui redémarreront en 2021, baisse des déplacements, etc.) et des rationalisations de coûts désormais structurelles (renégociation fournisseurs, optimisation et digitalisation de process, etc.). Ainsi, le coefficient d’exploitation ressort à 49,2% en amélioration de -261 bps par rapport à son niveau de 2019 qui s’affichait à 51,8%. ’’ la Banque achève l’exercice 2020 sur un Résultat net de 48 435 Millions FCFA, en repli de -3,6% comparé à l’exercice précédent sous l’effet d’un coût net du risque en forte croissance. Retraité de la provision spécifique, le résultat net ressortirait à 54,6 Milliards FCFA et la dynamique de croissance du résultat net ressortirait alors à +7% vs 2019.’’ a-t-il fait savoir.



Aymeric Villebrun, Directeur Général de SGCI s’est réjoui des performances réalisées par l’institution avant de soutenir que fort des performances réalisées en 2020 et tenant compte des incertitudes liées à l’ampleur et à la durée de la pandémie de COVID-19 et dans le respect des recommandations du Régulateur en matière de distributions de dividendes d’une part, compte tenu du niveau très confortable de notre ratio de solvabilité d’autre part, ’’ il sera proposé à la prochaine Assemblée Générale de la Banque la distribution d’un dividende brut par action de 405 FCFA en hausse de 35% par rapport à 2019 (300 FCFA), soit un taux de distribution du résultat net 2020 de 26% (vs 19% en 2019)’’. Pour lui, la banque a pu maintenir le cap et affiche de bonnes performances financières en 2020. ’’Nous réaffirmons notre volonté d’être le partenaire de confiance engagé auprès de tous, pour le développement de la Côte d’Ivoire’’ a laisser entendre monsieur Aymeric Villebrun.



L’année 2021 sera une nouvelle année de mobilisation face à l’évolution incertaine de la pandémie encore active en ce début d’année et dont les impacts économiques et sociaux pourraient être profonds. Toutefois, Société Générale Côte d’Ivoire bénéficie de nombreux atouts pour faire face à cette crise sanitaire et poursuivre l’exécution de son plan stratégique RISE. Il s’agit notamment de la solidité de son niveau de capital avec un ratio de solvabilité (14,23%) largement au-dessus des normes réglementaires (10.375%); la solidité de sa position de liquidité avec un niveau de réserves de liquidité confortable et des ratios de liquidité supérieurs aux normes réglementaires ; un portefeuille de crédits de qualité et diversifié en termes d’expositions sectorielles.



Cyprien K.



Source : aBourse.com

Commentaires